Quelle mutuelle choisir quand on est fonctionnaire ?

Publié le : 22 novembre 20213 mins de lecture

La mutuelle prend en charge tout ou partie des frais médicaux non pris en charge par l’assurance-maladie. Dans le secteur privé, les employeurs proposent des mutuelles. C’est moins connu, mais pas nécessairement le cas, dans les services publics également. Ainsi, dans certains cas, les fonctionnaires doivent demander un passeport personnel, comment choisissent-ils ?

Qui est couvert par la mutuelle de santé des fonctionnaires ?

Les fonctionnaires sont occupés par les différents services du pays, dont l’éducation nationale, la police militaire, et par l’administration centrale du pays ou l’armée. Pour les sections des collectivités locales : les fonctionnaires travaillent à différents niveaux locaux communes, départements et régions. Ceci s’applique également aux constitutions intercommunales et aux administrations HLM. Pour services hospitaliers publics : personnel hospitalier essentiellement public. Cependant, cela inclut également certains salariés des maisons de repos publiques, des centres d’hébergement et de réinsertion sociale, des garderies publiques ou des écoles publiques pour personnes handicapées pour mineurs ou adultes. Cependant, tous les employés du domaine public ne sont pas des fonctionnaires. Certains employés sont des fonctionnaires temporaires ou simplement équivalents.

À quoi sert l’assurance de la fonction publique ?

Comme pour toutes les mutuelles, les personnes qui travaillent avec des agents de l’État remboursent tout ou partie des soins non occupés par l’assurance-maladie. Dans la plupart des cas, il s’agit d’un remboursement pour les traitements dentaires, l’optique et les appareils auditifs. Les mutuelles peuvent également prendre en charge les frais d’hospitalisation supplémentaires, les frais restants de certains médicaments et les frais supplémentaires de consultation d’un médecin ou d’un spécialiste.

Quelle mutuelle choisir pour les fonctionnaires ?

Lorsqu’ils entrent dans la fonction publique, les employeurs peuvent leur conseiller d’engager des négociations collectives avec des partenaires professionnels comme ils le feraient dans le secteur privé. Les employeurs sont tenus de payer une cotisation de cinquante parts. Si votre employeur n’offre pas de coentreprise, vous pouvez souscrire une assurance-maladie privée de votre choix auprès des agents publics. Les employeurs doivent également cotiser au moins la moitié de la cotisation. Si vous devez opter pour vous-même le supplémentaire, vous devez vérifier attentivement s’il correspond le mieux à vos besoins. Il est essentiel de comparer les tarifs avec les garanties proposées : limites de remboursement, exonération des frais initiaux, exonération de certaines démarches, garantie du maintien de la paie. Vous pouvez comparer différentes offres sur Internet et obtenir des offres mutuellement officielles pour trouver le bon équilibre et la bonne forme pour votre situation.

Plan du site