Médecine douce : comment est-elle remboursée ?

Publié le : 14 décembre 20213 mins de lecture

Les Français ont de plus en plus recours aux médecines douces. Les individus recherchent l’équilibre et le naturel du corps en nous basant sur une vision globale du corps. Les pratiques varient considérablement, mais les facultés de médecine ne reconnaissent que quelques avantages, tels que l’homéopathie et l’acupuncture.

Qu’est-ce que la médecine douce ?

C’est un terme générique qui englobe de plusieurs pratiques. Ce que tous ces exercices ont en commun, c’est qu’elles proposent une imminence respectueuse du corps humain. Aussi appelée médecine douce ou médecine alternative. 

C’est une médecine holistique établie sur l’humain dans son ensemble, et pas seulement sur les effets de la maladie. Ils ne comprennent pas les traitements chirurgicaux ou médicaux. La médecine alternative présente des méthodes plus naturelles comme le massage, les plantes médicinales, la méditation ou l’homéopathie. Il est le plus souvent utilisé comme adjuvant dans la médecine occidentale. Les essentielles orientations de la médecine alternative sont les ostéopathies, la sophrologie ou l’acupuncture. 

Les séances de naturopathie sont chères, car leurs salaires ne sont bas voire pas remboursés du tout. Mais à chaque minute, les Français s’en serviront.

Mutuelle de santé : comment fonctionne la couverture des médecines douces ?

Les mutuelles de santé ont pris en considération la forte demande des assurés pour les médecines alternatives. Aujourd’hui, tous les prestataires d’auto-assistance ne remboursent pas le coût de la médecine alternative, mais cela devient de plus en plus courant. 

La couverture varie selon chaque pacte et chaque garantie. Le remboursement de gré à gré est soumis à certaines conditions. Certaines limites d’auto-assistance : remboursement pour certains domaines comme l’ostéopathie ou les naturopathes. 

Les mutuelles de santé offrent souvent : un forfait de par audience avec un nombre d’audiences limité à peu près 55 € pour cinq séances par an. Un forfait annuel global à peu près 250 € par an.

Que pouvez-vous faire pour concevoir une mutuelle qui vous rémunère bien pour les médecines alternatives ?

La grande majorité des entreprises d’auto-assistance proposent actuellement la médecine douce en tant que produit haut de gamme ou milieu de gamme. C’est moins courant que la formule standard de recouvrement des coûts des médecines alternatives. Si vous souhaitez obtenir une meilleure couverture pour vos audiences de médecine alternative, votre paiement mensuel peut monter en flèche. 

Il vous est recommandé de faire une demande des devis à nombreuses mutuelles de santé et de faire une comparaison entre les offres pour procurer le bon prix.

Plan du site